irritant

irritant

irritant, ante [ iritɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1549; de irriter
1Qui irrite, met en colère. agaçant, crispant, énervant, exaspérant. Mot, propos irritants. Une discussion irritante. C'est irritant d'attendre.
2Qui détermine de l'irritation, de l'inflammation. Les gaz lacrymogènes sont irritants. Fumée irritante ( âcre, suffocant) . Aliment irritant. échauffant.
3Sc. nat. Qui provoque des réactions du fait de l'irritabilité.
N. m. Vx Les irritants physiques, chimiques (d'apr. Cl. Bernard). excitant, stimulus.
⊗ CONTR. Apaisant, attendrissant, calmant; adoucissant, émollient.

irritant, irritante adjectif (de irriter) Qui met en colère, qui cause une irritation : Des discussions irritantes. Dont on ne peut venir à bout et qui provoque de l'impatience : Un problème irritant. Qui irrite la peau, un organe : Gaz irritant.irritant, irritante (synonymes) adjectif (de irriter) Qui met en colère, qui cause une irritation
Synonymes :
- énervant
Dont on ne peut venir à bout et qui provoque...
Synonymes :
- agaçant
- exaspérant
- horripilant (familier)

irritant, ante
adj.
d1./d Qui excite la colère. Critiques irritantes. Personne irritante.Syn. agaçant, énervant.
d2./d Qui détermine de l'irritation. Médicament irritant.

I.
⇒IRRITANT1,-ANTE, part. prés. et adj.
I. — Part. prés. de irriter.
II. — Emploi adj.
A. — [Correspond à irriter A]
1. Qui provoque une inflammation légère. Le paysan, l'été, abrite son cheval de la piqûre irritante des mouches, en lui voilant la face d'un frais et mouvant feuillage (MICHELET, Chemins Europe, 1874, p. 250). L'explosion des coups de mine donne des fumées irritantes qu'il convient aussi de chasser par l'aérage (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p. 252).
2. a) Vieilli. Qui excite nos organes outre mesure, de manière à changer le rythme habituel de leurs fonctions (d'apr. LITTRÉ-ROBIN 1858). Médicaments irritants. Comme ces drastiques sont en général échauffans et irritans, il est bon de tempérer leur action par des boissons diurétiques (GEOFFROY, Méd. pratique, 1800, p. 229).
Emploi subst. masc. Les irritants comprennent les rubéfiants, les épispastiques ou vésicants, les caustiques, etc. (LITTRÉ).
P. métaph. Les sensations caressantes qui viennent en foule dans l'isolement, les vives et pénétrantes influences de la nature, flattent et chatouillent la surface de mon âme; mais, en pénétrant à l'intérieur, elles deviennent des irritants qui accroissent la puissance des facultés rêveuses et inquiètes (M. DE GUÉRIN, Journal, 1834, p. 210).
b) Qui excite plus ou moins vivement les nerfs. Il [le nerveux] doit de même considérer comme défavorables la vie des grandes villes, les climats irritants comme le bord de la mer et tout ce qui fait choc sur lui (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 187).
Emploi subst. masc. Pour des populations très nerveuses, affolées d'amour-propre, le sport n'est pas une détente, il est un irritant et il s'ajoute aux irritants de la vie pratique, du travail, de la profession, de la famille (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p. 136).
3. Au fig. Qui excite les sens. Cette pièce tiède, d'un luxe intime de femme sensuelle, et où traînait un parfum irritant de musc (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1304) :
1. Madame Récamier, plus belle, et d'une beauté plus irrésistible, que madame de Sévigné, peut-être aussi un peu plus coquette et plus irritante au temps de ses élégances, eut bien plus à faire qu'elle pour réduire ensuite au devoir et à la douceur d'un commerce uni ceux qu'elle enflammait.
SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 14, 1851-62, p. 306.
B. — [Correspond à irriter B] Qui provoque un état d'énervement pouvant aller jusqu'à la colère. Une question irritante; des paroles irritantes. Je parlais avec Robert de l'irritant problème des traductions (GREEN, Journal, 1947, p. 87). Recevant, le 23, André Philip et Tixier et s'irritant de leurs protestations, il leur crie : « Bien entendu, je traite avec Darlan, puisque Darlan me donne Alger!... » (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 48) :
2. La bêtise féminine est déjà bien irritante, la bêtise cléricale l'est plus encore que la bêtise féminine, dont elle semble d'ailleurs parfois le mystérieux surgeon.
BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1089.
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Fréq. abs. littér. : 411. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 289, b) 674; XXe s. : a) 742, b) 693.
II.
⇒IRRITANT2,-ANTE, adj.
Qui annule. Condition, clause irritante. ,,Condition, clause tellement essentielle à la validité d'un acte, que l'acte serait nul, si elle n'était pas remplie`` (Ac. 1798-1878).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. de 1762 à 1878. Étymol. et Hist. 1440, 12 avr. dr. decret irritant (Extr. des registres des plaidoiries concernant la prébende de Alain Chartier à N.-D. de Paris ds Romania t. 33 1904, p. 397). Part. prés. adj. du verbe irriter dr. « annuler, casser (une décision, un écrit) » (1314-16, Ordonnance de Louis, Registr. du Parlement 1317-40, ms. de la Bibl. du Louvre n° 1253 b, fol. 109 v° ds GDF.), empr. au b. lat. jur. irritare « annuler », dér. du class. irritus « non ratifié, annulé ».

1. irritant, ante [iʀitɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1549; p. prés. de irriter.
Qui irrite.
1 Qui met en colère. Agaçant, crispant, désagréable, énervant, enrageant. || Mot, propos irritants (→ Caprice, cit. 11; frivolité, cit. 7). || La sonnerie irritante du réveille-matin (→ Fausset, cit. 3). || Habitude irritante (→ Honneur, cit. 86).Spécialt. Qui irrite parce qu'on ne le comprend pas, qu'on ne peut le résoudre. || Un problème irritant. || L'irritante question de l'inflation. || Un mystère irritant (→ Gouvernail, cit. 3; hiatus, cit. 7).Atmosphère irritante (→ Guerre, cit. 42), horripilante.
1 L'embarras irritant de ne s'oser parler (…)
Racine, Bajazet, I, 1.
2 Le moment où la femme cesse de compter par printemps et commence à compter par hivers, est irritant.
Hugo, l'Homme qui rit, II, I, XI.
3 Mais, durant toute ma vie, excepté à l'âge de Chérubin, j'ai été plus sensible que tout autre à l'énervante sottise, à l'irritante médiocrité des femmes.
Baudelaire, le Spleen de Paris, XLII.
4 C'était un petit homme barbu, courbé par l'âge et qui apportait à tous ses gestes une précision irritante.
J. Green, Adrienne Mesurat, II, V.
(Personnes). || Il est irritant avec sa manie de… || Un irritant bavard, un irritant plaisantin.
2 (1555). Vieilli. Qui détermine de l'irritation, de l'inflammation (dans l'organisme). Agressant (rare). || Fumée irritante. Âcre, suffocant. || Les gaz lacrymogènes sont irritants. || Épices, assaisonnements (cit. 3) irritants. Échauffant (→ Frelater, cit. 2).Méd. || Médicaments, agents irritants.
5 Par le sel irritant la soif est allumée (…)
Boileau, le Lutrin, V.
N. m. (1835). || Les irritants (caustiques, rubéfiants, vésicants…).
3 (1753). Biol. Vieilli. a Qui provoque des réactions du fait de l'irritabilité.N. m. Vx. Excitant, stimulus. || Claude Bernard distinguait les irritants physiques (chaleur, lumière, électricité), chimiques et vitaux.
b (1851). Qui agit fortement sur les nerfs. Énervant, excitant. || L'irritante électricité des jours orageux (→ Accablant, cit. 2). || Fumet (cit. 6) irritant.
4 Vx. Qui irrite les nerfs, excite sensuellement. Excitant. || Un parfum irritant.(Personnes). || Une femme coquette et irritante (cf. Sainte-Beuve, in T. L. F.).
CONTR. Apaisant, calmant, lénifiant; adoucissant, balsamique, émollient.
HOM. 2. Irritant.
————————
2. irritant, ante [iʀitɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1440; p. prés. adj. de l'anc. v. irriter, 1314; bas lat. jurid. irritare « annuler », de irritus « vain ».
Dr. Vx. Qui annule. || Condition, clause irritante, qui rend nulle toute disposition contraire.
(1721). || Décret irritant, dans les bulles (1. Bulle) de Rome, dont l'inexécution fait perdre la grâce et entraîne la nullité.
HOM. 1. Irritant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Irritant — Ir ri*tant, n. [Cf. F. irritant.] [1913 Webster] 1. That which irritates or excites. [1913 Webster] 2. (Physiol. & Med.) Any agent by which irritation is produced; as, a chemical irritant; a mechanical or electrical irritant. [1913 Webster] 3.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Irritant — may refer to:* Something that causes irritation. * Irritant (album), a psychedelic trance album * Irritant (band), a United Kingdom rock musical group * Irritant (biology), a stimulus or agent which induces the state of irritation * Irritant… …   Wikipedia

  • irritant — irritant, ante 1. (i rri tan, tan t ) adj. Terme de jurisprudence. Qui annule.    Condition, clause irritante, celle qui, n étant pas remplie, rendrait l acte nul.    Décret irritant, nom donné aux clauses insérées dans les bulles de la cour de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Irritant — Ir ri*tant, a. [LL. irritants, antis, p. pr. of irritare to make null, fr. L. irritus void; pref. ir not + ratus established.] (Scots Law) Rendering null and void; conditionally invalidating. [1913 Webster] The states elected Harry, Duke of Anjou …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Irritant — Ir ri*tant, a. [L. irritans, antis, p. pr. of irritare: cf. F. irritant. See {Irritate} to excite.] Irritating; producing irritation or inflammation. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • irritant — index aggravation (annoyance) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • irritant — (adj.) 1630s, from L. irritantem (nom. irritans), prp. of irritare (see IRRITATE (Cf. irritate)). As a noun, from 1802 …   Etymology dictionary

  • irritant — ► NOUN 1) a substance that irritates part of the body. 2) a source of continual annoyance. ► ADJECTIVE ▪ causing irritation to the body …   English terms dictionary

  • irritant — [ir′i tənt] adj. [L irritans, prp. of irritare] causing irritation or inflammation n. something that causes irritation irritancy n …   English World dictionary

  • irritant — [[t]ɪ̱rɪtənt[/t]] irritants 1) N COUNT If you describe something as an irritant, you mean that it keeps annoying you. [FORMAL] He said the issue was not a major irritant. Syn: annoyance 2) N COUNT An irritant is a substance which causes a part of …   English dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”